18 février 2009

Les apiculteurs du Lot et Garonne Boycottent la pollinisation du colza de semence Syngenta

Communiqué de Mr Bertrand Auzeral (Apiculteur professionnel)

Bonjour chers collègues,
Je fais partis du conseil d'administration du syndicat de l'Abeille Gasconne. En fin d'année 2008 un technicien de la société "Epis de Gascogne" dépendant du groupe Syngenta, est venu demander à notre présidente, Jaqueline Gastal, un milliers de ruches pour la pollinisation des colza semence en Lot et Garonne. Pendant la conversation elle lui demande d'où viennent les semences. Le technicien lui répond alors que c'est Syngenta qui leur délivre. Jaqueline lui explique le différent, et non des moindres, que nous avons avec le maïs Cruiser de chez Syngenta. Elle conclu la conversation en lui indiquant que personnellement elle ne polliniserait pas, et qu'elle ferait passer le message à ces adhérents pour en faire autant et boycotter Syngenta.
Ces jours derniers, je fais passer un mailing à tous mes agriculteurs clients de pollinisation. Sur celui ci je fais paraître que cette année je ne livrerais aucune ruche sur le colza semence sous contrat avec la société Syngenta.
Suite à ce courrier, un de mes clients se mets rapidement en contact avec moi pour en savoir plus. Après explication, celui ci comprenant tout à fais notre démarche, me demande de lui faire parvenir une lettre relatant les fais, et que ce dernier la ferait passer à l'Epis de gascogne. De plus il me demande d'avoir d'autre courrier (similaire au miens) de mes collègue de manière à faire pression sur Syngenta.
Nous pourrions tous en faire autant, et cela peut engendrer l'effet boule de neige!!!!!!!!!!
Mon argument premier, et je pense que vous me rejoindrez, c'est de ne pas laisser Syngenta faire du bénéfice avec la multiplication de son colza, et de l'autre les laisser détruire nos abeilles avec le maïs Cruiser!!!!!!
Gagner peut être 40€/ruches, pour que d'un autre côté ils nous tuent la moitié du cheptel, si se n'est plus, et non, je ne suis pas d'accord!!!!
Donc je vous joins ma lettre de confirmation, pouvez vous faire suivre ce mail? Merci beaucoup d'avance, en vous souhaitant une bonne saison apicole.
Meilleurs sentiments
Bertrand Auzeral


Monsieur,
Suite à notre conversation téléphonique, je viens vous confirmer que je ne livrerai pas de ruches pour la pollinisation de votre colza semence, pour lequel vous êtes en contrat avec la société Syngenta.
Vous n’êtes pas sans ignorer que les apiculteurs Français et Européens se battent depuis de nombreuses années contres les firmes phytosanitaires produisant des insecticides neurotoxiques systémiques utilisés dans l’enrobage de semence et notamment sur maïs, blés, tournesol,etc..
Après avoir obtenu l’interdiction du Gaucho et du Régent, ils voient apparaître sur le marché une nouvelle substance nommée, commercialement parlant, « Maïs Cruiser », produite par la société Syngenta. Ce produit a d’ailleurs été interdit l’année dernière dans plusieurs pays Européens et non des moindres : Allemagne, Slovénie, Italie où il a causé la mort de plus de 50.000 ruches. Je vous invite à consulter le site internet de Syngenta et lire les précautions et recommandations édictées par la firme elle-même sur les effets dangereux de son produit.
Le Ministre de l’Agriculture Français, malgré la mise en garde des instances nationales apicoles et environnementale, a décidé de renouveler en expérimentation l’autorisation de mise sur le marché dans six régions françaises.
Opposé à cette décision, je rejoins la préoccupation de tous mes collègues apiculteurs et décide de boycotter la firme Syngenta en ne fournissant aucune ruche pour la multiplication des semences colza fournies par celle-ci.
Il serait aberrant de notre part de permettre à Syngenta de faire des bénéfices d’un côté grâce à leur colza, et de laisser détruire nos abeilles par la suite avec le maïs Cruiser !!
La survie et la santé de nos abeilles est gravement menacée, mais qu’en est-il de la santé humaine ?
Bien entendu, cela n’enlève rien à la coopération que nous avons ensemble, il ne s’agit pas pour nous d’opposer les apiculteurs aux agriculteurs, bien au contraire.
Nous sommes complémentaires, nous avons besoin les uns des autres, mais j’espère que vous comprenez notre combat.
Je reste toujours à votre disposition pour vous apporter des ruches en pollinisation, à condition que vos cultures ne contiennent pas de substances neurotoxiques directes ou indirectes (rémanence des matières actives dans le sol), susceptibles de tuer mes abeilles.
Comptant sur votre compréhension, je vous prie d’accepter l’expression de mes meilleurs sentiments.

15 février 2009

Compte rendu de l’Assemblée Générale du 15 février 2009

L’Assemblée Générale 2009 de notre syndicat départemental s'est déroulée au Restaurant le " Saint Jacques " à Agen, dimanche 15 février.

Invités : Mrs Henri CLEMENT (président de l’UNAF), Pierre CABE (président de l’Abeille Landaise) et Richard LEGRAND (président de l’Abeille Périgordine).
Madame Jacqueline Gastal, notre présidente, prend la parole à 10H00.
La séance est ouverte, environ 90 personnes sont présentes lors de notre assemblée générale annuelle.
Madame Gastal remercie tous les intervenants ainsi que les gens qui se sont dévoués pour le bon déroulement de cette rencontre.
La lecture du compte rendu de l’Assemblée Générale de 2008 est faite par le secrétaire et approuvé par l’assemblée.
Juste après, la lecture des comptes est effectuée par Madame Rosa Isabelle.
Monsieur Jean Auzeral a validé les comptes pour l’exercice 2008.
Les comptes sont approuvés par les adhérents, à l’unanimité.
Renouvellement du tiers sortant en 2009, Madame Gastal fait un appel à candidature dans la salle. Mr Clément prend la parole pour inviter les apiculteurs à s’investir dans notre syndicat.
Trois candidatures spontanées se présentent dans la salle:
  • Mr Iorio : tout le monde est pour.
  • Mr Grégoire : tout le monde est pour.
  • Mme Fage Marie-Laure : tout le monde est pour.

Sont réélus :

  • Mr GASTAL : tout le monde est pour.
  • Mr SIRON : tout le monde est pour.
  • Mr DURRENS : tout le monde est pour.
  • Mr NORAZ : tout le monde est pour.

Mr Bertrand Auzeral (responsable des assurances de notre syndicat) prend la parole pour nous faire le bilan des sinistres 2008 et de la tempête du 24 janvier 2009.
En cas de sinistre : Prendre des échantillons d’abeilles, pas trop sèches (à mettre au congélateur), photos (indiquer l’adresse du rucher au dos de la photo), repérer des indices (traces de pneus, etc.), faire constater à l’agent sanitaire du lieu du rucher, faire la déclaration à la gendarmerie du lieu du rucher. Contacter le responsable des assurances du syndicat (Mr Bertrand Auzeral pour 2009).
Une parenthèse est ouverte sur la déclaration des ruches. Mme Gastal conseille vivement de déclarer les ruchers.

Présentation des bénévoles au service du rucher école (Mrs Germain, Carles, Lajoie).
Mr Lucien Carles prend la parole pour nous faire part de la vie du rucher école qui est marquée en 2008 par le vol du câble électrique alimentant le bâtiment des cours (éclairage, chauffage, etc.).
Présentation des activités et manifestations : 33 personnes sont inscrites pour les cours au début de l'année 2009.
Mme Gastal remercie les bénévoles du rucher école.

Intervention de Mr Clément sur les problèmes de déclaration pour l’obtention des aides M.A.E. (Mesures Agro Environnementales) dans le cadre des C.A.D. (Contrat Agriculture Durable)
Rappel de l’obligation de faire un registre d’élevage.


Mr Richard Legrand prend la parole sur le sujet du Frelon Asiatique. Il invite fortement les apiculteurs à piéger le maximum de Frelon possible, surtout les fondatrices en mars-avril, jusqu’à mi-juin.

Mr Jean-Louis Simoncello prend la parole pour nous parler du dépôt de matériel du syndicat. Il s’explique sur l’absence de prix sur les bons de commandes. Une deuxième commande en cours d’année sera faite pour les contenants uniquement vers le mois de juin. Chaque apiculteur est invité à prévoir son stock de matériel.

Mr Henri Clément prend la parole à 11h40. Rend hommage aux anciens président Mrs Lafraichine et Austruy et à notre présidente, madame Gastal. Il nous parle ensuite du rapport Saddier.
La déclaration des ruches redeviendra obligatoire au 1er janvier 2010.
Mr Saddier sera présent à l’AG de L’UNAF.
Présentation de l’Institut technique et de l’Interprofession qui le composera.
Présentation des problèmes phytosanitaires.
50% de la consommation Française de miel est importée soit 20.000 tonnes de miel importé en 2008.
Présentation des procès juridiques en cours et passés en 2008 par notre syndicat national.
Développement des sujets d’actualités : Nozema Ceranae, Fipronil, Cruiser, OGM, etc.

Madame la présidente reprend la parole pour informer les apiculteurs sur des problèmes de rémanence de Gaucho qui ont causé la mort de nombreuses abeilles sur la pollinisation de légumes.

Mr Bertrand Auzeral nous fait la lecture d’une lettre faite à l’intention des producteurs de semences pour la compagnie Syngenta que nous boycottons et refusons de polliniser.

Le président Henri Clément nous parle du congrès Apimondia.

Madame Gastal remercie les présents à cette Assemblée Générale.
La réunion prend fin à 13H15.

08 février 2009

Assemblée Générale 2009 de l’Abeille Gasconne

Chers adhérents,

Vous êtes cordialement invités à participer aux Assemblées Générales de l’Abeille Gasconne et du G.D.S.A.47 qui se tiendront le:

Dimanche 15 février 2009 à 9h30

A Agen au restaurant « le Saint Jacques »

Déroulement de l'assemblée générale
  • 08h00 – 09h30 Achat du petit matériel apicole + échanges de cires ; Etablissement LEROUGE de Gémozac (téléphone .05.46.90.08.81).
  • 09h30 - 10h00 Réunion du GDSA
  • 10h00 - 12h30 Réunion de L’Abeille Gasconne (Intervention de Mr Henri Clement)
  • 12h30 - 17h00 Repas en commun sur place

ORDRE DU JOUR DE L’ABEILLE GASCONNE

  • Approbation du compte rendu de l’Assemblée Générale du 2 mars 2008,
  • Compte rendu financier,
  • Rapport du contrôleur aux comptes et renouvellement de ses fonctions,
  • Renouvellement du Tiers Sortant au Conseil d’Administration et nouvelles candidatures,
  • Assurances des ruches (tempête),
  • Marché du miel,
  • Le rucher école,
  • Congrès APIMONDIA à Montpellier du 15 au 20 septembre 2009,
  • Questions diverses.

Invités et intervenants:

-Mr Henri CLEMENT : président de l’UNAF, nous fait l’honneur de participer à cette journée. Je ne peux que vous inviter à venir le rencontrer.

-Mr Richard LEGRAND : président de l’abeille Périgordine

-Mr Raymond SAUNIER: président de l’abeille Girondine et secrétaire de l’UNAF,

-Mr Pierre CABE : président de l’abeille Landaise.

Le mot de la présidente :
Que nous réserve l’année 2009 ? Nous l’avons commencée avec des nouvelles pas très encourageantes. Monsieur Michel Barnier, ministre de l’agriculture a autorisé une seconde fois le maïs « cruiser » jusqu’au 15 mai 2009. Cette décision demande quelques obligations notamment la possibilité d’employer le maïs « cruiser » sur une même parcelle uniquement une seule fois tous les 3 ans… ainsi les agriculteurs qui ont semé le cruiser en 2008, ne pourront plus l’employer en 2009 ni en 2010…Une fois de plus, personne ne se préoccupe de nos abeilles. Elles risquent de disparaître à la floraison car on ignore où se trouvent les parcelles cruiser et leur superficie, etc. C’est lamentable. Pourtant nos voisins: l’Allemagne, l’Italie, la Slovénie ont suspendu ce produit considéré comme dangereux. Faut croire qu’en France le pouvoir de l’argent passe avant l’apiculture, la pollinisation et l’environnement et peut-être la santé humaine ! Pas très réjouissant, non plus ce début 2009 avec la tempête de samedi 24 Janvier. Beaucoup d’entre nous ont eu des dégâts. Nous avons une pensée particulière pour nos amis apiculteurs des Landes et de la Gironde.En 2009 aussi, peut-être du nouveau ! Mr le Député Martial Saddier, a remis son rapport. Une première réunion a eu lieu le 7Janvier. L’enjeu annoncé est de construire une filière apicole durable avec plusieurs priorités : - l’Institut Technique Apicole, l’Interprofession, le réseau de surveillance, les déclarations des ruches, la lutte contre le frelon, le statut de l’apiculteur, etc.Bref, beaucoup de bouleversements. Mais faisons attention, à ce que tous les apiculteurs soient représentés et pris en considération : amateurs, pluri-actifs et professionnels. Tous les apiculteurs possédants quelques ruches participent à la production de miel, favorisent la pollinisation dont le territoire à besoin, vendent les produits de la ruche, entretiennent les relations avec les consommateurs, et donc participent à la promotion de l’abeille. Sachez que l’apiculture pluri-active et professionnelle sont complémentaires et indissociables… Il faut que la filière Apicole soit défendue par des apiculteurs ou leur représentants et non par quelques autres personnes ou organismes quelqu’ils soient. En 2009, aussi un grand événement. Comme vous le savez, le congrès APIMONDIA se déroulera à Montpellier du 15 au 20 septembre 2009. J’espère que vous serez nombreux à faire le déplacement. Ce n’est pas tous les ans que nous avons une occasion comme celle-ci en France. Profitez-en ! De plus, avec son équipe, Mr Clément, président de l’UNAF se démène depuis plusieurs mois afin que tout soit prêt à l’heure J. Lors de notre assemblée Générale, il pourra vous en parler plus longuement. D’ailleurs je vous invite à venir très nombreux le 15 Février. Mr Henri Clément abordera plusieurs sujets sur l’apiculture nationale et mondiale; Je compte sur vous tous.

La présidente

ASSURANCE RUCHES

Beaucoup d’apiculteurs ont subi des dégâts à leurs ruches et m’ont téléphonés.Dans les garanties, la tempête est prise en compte. Nous avons pris contact avec Groupama. Les apiculteurs ayant des ruches détruites par la tempête doivent :

  1. Faire des photos des ruches écrasées.

  2. Ecrire au dos des photos le lieu du rucher avec le nombre de ruches au total dans le rucher et préciser le nombre de ruches détruites. Sans oublier vos noms et adresses.

  3. Envoyer votre dossier à notre responsable des assurances du syndicat : Monsieur Bertrand AUZERAL - « Lescourre » 47480 Pont du Casse - Tél : 06 89 29 48 62 ou 05 53 87 10 44 – bertrand.auzeral@yahoo.fr Tous les dossiers doivent être centralisés chez lui, ensuite nous discuterons avec le responsable de Groupama, pour les remboursements de chacun. Faîtes vos déclarations le plus vite possible. Avant le 15 février 2009.

POLLINISATION :

Actuellement la demande de ruches en pollinisation se fait surtout sur les semences légumes, poireaux, oignons, choux, chicorées, radis etc.

Attention : L’année passée, suite aux mortalités de ruches mises en pollinisation sur des semences dans le secteur de Nérac-Mézin, je mets en garde les apiculteurs qui ont des ruches dans cette zone . En effet, après plusieurs discussions avec les propriétaires, il se trouve que certaines graines de semences légumes ont été enfouies dans une terre sur laquelle l’année précédente il y avait eu du « blé gaucho ». La rémanence étant là, au moment de la floraison des légumes semences, les abeilles ont disparu. L’effet gaucho était bien présent. Les agriculteurs semenciers ont bien constaté la disparition des abeilles mais n’ont pas cru à la rémanence « gaucho ». Alors soyez vigilants, renseignez-vous avant de porter des abeilles.

Le Rucher Ecole

Cette année encore les cours seront animés au R.E. par les personnes suivantes : Mrs Carles - Germain - Lafraîchine - Lajoye – Malardeau, ainsi que Madame Rosa qui s’occupe de la saisie des cours. Merci à tous. Il y a pour le moment 35 élèves inscrits. Le rucher Ecole se situe à lacépède au lac de Salabert. Première rencontre de l’année le samedi 21 Février. Pour tout contact téléphoner à Mr Germain : 09.75.66.85.56 ou Mr Carles : 05.53.41.27.51

Dépôt de matériel du syndicat

Nous espérons que vous avez bien envoyé vos commandes de matériel en temps voulu. N’oubliez pas de téléphoner chez Mr et Mme Simoncello pour l’enlèvement de vos marchandises à partir du 10 Février 2009.

Frelon Asiatique

En 2008, nous avons piégé et attrapé quelques fondatrices au printemps. Puis durant la fin de l’été il y a eu des secteurs envahis de frelons. Jusqu’à présent, les autorités ne font rien, il n’y a pas d’argent ni de moyens. Le mois de Février arrivant avec peut-être les beaux jours, on conseille le piégeage pour tous les apiculteurs et mêmes tous les citoyens autour de vous. Piégez partout avec des bouteilles plastiques 1l et demi, avec de la bière + sirop et renouvelez l’opération souvent et partout.

Bibliothèque, bonbons, etc.

Comme chaque année vous aurez la possibilité de vous adresser à nos bénévoles pour vos achats, participant ainsi à la vie du syndicat. Merci pour eux.

Petite annonce

Recherche Extracteur manuel à 3 ou 4 cadres ; s’adresser à Mr Grégoire au 05 53 67 45 30.